Locations de vacances

Locations de vacances

Auparavant vous feuilletiez un ou deux catalogues pour dénicher la maison ou l'appartement de vos rêves ; aujourd'hui l'offre est inépuisable grâce à Internet : une recherche ciblée, une réservation en ligne ou quelques mails envoyés font l'affaire. Les loueurs de maisons se classent en trois catégories : les agences de locations qui font figure de repère et de garantie de sérieux dans le paysage locatif européen, les sites de locations entre particuliers aux tarifs parfois avantageux et les sites distributeurs de locations, qui agrègent les offres d'agences de locations et parfois de particuliers de façon plus ou moins pertinente. Prospectez aussi du côté des loueurs de résidences et de bungalows et des terrains de mobil-homes et de campings.

Dix conseils pour bien louer

La démarche de location demande quelques précautions. Belvedair vous donne dix conseils :

1) La location estivale s'apparente à un marathon. Comme toute épreuve, plus vous vous y prenez tôt, plus vous avez de chance. Le paysage des sites de locations peut vous sembler une jungle où les offres sont parfois les mêmes d'un site à un autre tant les partenariats entre marques d'un même groupe ou sites indépendants brouillent les pistes. A ce jeu-là, privilégiez les marques établies.

2) Evaluez avant de vous lancer la typologie d'habitation de la région. A titre d'exemple, il est très difficile de trouver une villa moderne dans les "zones vertes" en Toscane, strictement réglementées, à moins que vous mettiez le prix : la rareté se paye cher.

3) Evitez les petites annonces où les formules sont elliptiques du genre "maison les pieds dans l'eau", où les photos sont inexistantes ou cadrées serrées. A cet égard, un site spécialisé et professionnel pratiquant une sélection selon un cahier des charges rigoureux avec visites de contrôle rassure davantage qu'un site d'annonces, simple clone des journaux gratuits. Privilégiez enfin les sites qui localisent précisément les locations et affichent les avis des clients, source de fiabilité sur la qualité de la location.

4) Ne vous fiez pas forcément au nombre de biens annoncés, mais regardez plutôt si le site prend en compte la disponibilité. Sur ce plan, on distingue trois cas : le recours à l'email, les grilles de disponibilité actualisées manuellement par chaque propriétaire ou par une centrale et la disponibilité en temps réel pratiquée par les grandes centrales. Si la première formule énerve car il s'écoule bien trois jours pour vous apercevoir que votre premier choix est déjà réservé, la seconde solution atteste de la crédibilité que les propriétaires accordent au site et donc de sa fréquentation.

5) La précision des activités et ressources disponibles à proximité est toute aussi importante que le descriptif du bien à louer. Pour cela, le site vous offre-t-il des liens avec des sites d'informations touristiques et des plans détaillés ?

6) Privilégiez les sites à l'interface agréable qui permettent une recherche géographique et thématique large et qui affichent le résultat sous forme de tableau comparatif et illustré.

7) Rusez en utilisant d'autre voies comme les sites locaux qui disposent de leur centrale : vous serez vite fixés sur leurs disponibilités. Insistez auprès des propriétaires qui vous ont répondu pour savoir s'ils ne connaissent pas d'autres loueurs. L'Europe existe aussi dans le secteur des locations : consultez les sites bien réalisés de propriétés tout confort louées par des particuliers allemands, anglais ou scandinaves.

8) Evaluez les prix. Gardez toujours en tête, que rapportés au nombre d'occupants, les locations doivent se révéler moins chères que l'hôtel.

9) Veillez aux conditions de paiement avant de payer éventuellement en ligne ?

10) Gardez les états descriptifs de l'annonce car, en cas de litige, les propriétaires peuvent être tenus responsables. La remise des clés sur place se fait par l'intermédiaire du propriétaire, ou, souvent, dans une agence immobilière locale qui a reçu le mandat de location.

  • Partager cette page :